Arrivé à mi-carrière, le Hyundai Kona passe par la case restylage. Si elle garde pour plus tard les évolutions de la version 100 % électrique, la marque coréenne officialise les évolutions apportées sur les versions essence, diesel et hybride. Au programme : de nouvelles motorisations en 48 volts et une finition sportive N Line exclusive.

Lancé en 2017 et écoulé à près de 230.000 exemplaires à travers l’Europe, le SUV star de Hyundai bénéficie d’une première mise à jour esthétique. A l’avant, les boucliers et les optiques ont été redessinés avec des feux désormais beaucoup plus fins. En longueur, le nouveau Kona atteint 4,21 m et gagne 4 cm par rapport à la génération actuelle. Hyundai, n’a pas diffusé les visuels de la version électrique mais celle-ci devrait reprendre la calandre pleine du modèle actuel.

A l’intérieur, le constructeur promet une qualité perçue renforcée et intègre les derniers gadgets high-tech à la mode. Au programme : un nouveau combiné d’instrumentation entièrement numérique et un système multimédia Bluelink à reconnaissance vocale.



En matière de finitions, le nouveau Kona gagne une nouvelle version N Line. Déjà proposée sur le Tucson, cette finition sportive se démarque par ses boucliers spécifiques, ses jantes en alliage de 18 pouces, son pédalier en aluminium et sa sellerie dotée de surpiqûre.

Rien de neuf sous le capot

S’il n’est pas impossible que Hyundai réalise une communication spécifique pour annoncer les évolutions de la version électrique, les modifications de la gamme thermique sont d’ores et déjà annoncées.

La plus grosse modification concerne le trois-cylindres turbo essence de 120 ch (1.0 T-GDI) et le 1.6 diesel de 136 ch qui héritent tous deux d’une hybridation légère en 48 volts. Lancée en 2019, la version hybride est toujours d’actualité. Reprenant la même configuration que la génération précédente, celle-ci associe un moteur 1,6 l de 105 chevaux à un bloc électrique de 43 chevaux (32 kW) alimenté par une batterie lithium-polymère de 1,56 kWh. Piloté par une boite de vitesse automatique à six rapports, le tout développe jusqu’à 141 chevaux de puissance.

La nouvelle version du Hyundai Kona devrait être disponible à la commande dans les toutes prochaines semaines. Pour l’heure, ses tarifs n’ont pas été révélés.