Essayer Nissan Micra électrique : ce que l’on sait de la future citadine ?

Configurez votre véhicule Nissan Micra électrique : ce que l’on sait de la future citadine ou demandez un essai gratuitement.

L’Alliance Renault-Nissan a annoncé son plan de route pour la décennie à venir. Au sein de celui-ci, l’avenir de la future Micra électrique se dessine.

Renault, Nissan et Mitsubishi ont décidé de lancer Alliance 2030, une feuille de route pour l’électrification des trois marques. Pour cela, c’est une offensive de 35 nouveaux modèles que l’Alliance prévoit, via son plan Leader-Follower permettant 40 % d’économies.

Au sein de ce programme de 23 milliards d’euros, Nissan lancera une toute nouvelle version de la Micra, une citadine électrique.

Une cousine de la Renault 5 électrique

Comme la Renault 5 électrique, la future Micra électrique reposera sur la plateforme CMF-BEV. Ainsi, il n’est pas surprenant de retrouver, sur les premières illustrations, de nombreux traits communs avec la future citadine de Renault. Le profil, la ligne et le gabarit semblent similaires.

Si les modèles des deux marques devraient être proches sur la partie technique, Nissan assure que la Micra électrique arborera « un style unique » et propre à son identité de marque. La toute nouvelle plateforme CMF-BEV, qui permettra à Renault de remplacer la Zoé, doit arriver sur le marché en 2024.

Une Micra électrique « made in France »

L’Alliance précise que Nissan s’occupera du design de la Micra, mais que Renault la développera et la fabriquera. Comme sa cousine au losange, c’est dans l’usine de Douai (Nord) que la Micra électrique verra le jour.

Grâce à celle-ci, la Nissan Micra devrait proposer 400 kilomètres d’autonomie en cycle WLTP. Et comme la plateforme et la R5, la nouvelle Micra électrique arrivera à l’horizon 2024.