Attendue pour le premier trimestre 2019, la version à grande autonomie de la Nissan Leaf devrait proposer des tarifs plutôt accessibles pour sa catégorie.

Écorchée par la polémique du « Rapidgate », la nouvelle Nissan Leaf va t-elle redorer son image avec la version à autonomie étendue ? Dotée d’une batterie de 60 kWh, soit 20 kWh de plus que la version déjà commercialisée, elle doit entrer en production en janvier 2019. D’après les premières grilles tarifaires fournies aux concessionnaires et que le média Carsdirect a pu consulter, le véhicule sera proposé contre un surcoût de 5500 dollars US (environ 4800 euros).

La Nissan Leaf 60 kWh devrait donc afficher des tarifs situés entre 36.000 et 42.500 dollars (31.400 et 37.000 euros). En déduisant le bonus écologique, le véhicule débuterait à 30.000 euros et même 22.500 euros en le combinant à une aide locale et la prime à la casse pour foyers non-imposables. Un prix qui ferait de la Nissan Leaf le véhicule électrique de la catégorie « 60 kWh » le moins cher du marché. A noter que la version 40 kWh passerait sur une fourchette de 30.887 à 37.095 dollars (27.000 à 32.400 euros).

Publicité


Publicité