Fort de ses premiers résultats, MG va continuer à développer sa gamme en Europe, en s’attaquant en priorité aux segments les plus porteurs. En 2023 devrait ainsi être lancée une nouvelle version de la citadine MG 3. Électrique bien sûr.

MG s’est lancé sur le marché européen en 2020, et a déjà enregistré des chiffres plutôt prometteurs dans certains pays, dont la France. Dans l’ensemble de l’Europe, le constructeur a passé le cap des 50 000 unités écoulées en 2021, soit plus que DS ou Lexus pas exemple. Le groupe chinois SAIC va bien entendu poursuivre sa conquête en développant la gamme. Si une sportive est espérée pour tenter de recoller un minimum avec l’histoire, les segments les plus porteurs auront la priorité.

D’abord une citadine, la MG 3

Au Salon de Pékin, en avril 2022, MG dévoilera un concept préfigurant sa prochaine nouveauté. Une citadine du segment B, future rivale des Zoe, e-208, Corsa-e et consorts. Car bien entendu, celle qui devrait reprendre l’appellation MG 3 sera électrique. Et uniquement électrique, puisqu’elle débutera la toute nouvelle plateforme E+ de SAIC.

Rappelons que la MG 3 actuelle a été lancée en 2011, puis restylée en 2013 et 2018. Elle n’est pas proposée en France. Elle est en revanche disponible au Royaume-Uni où la marque commercialise aussi des modèles essence (MG3, ZS et HS).

Des compactes à venir

Cette nouvelle plateforme E+ sera par la suite utilisée par des modèles du segment C. Une berline, et un crossover. Par contre, avec les volumes qui augmentent, le groupe chinois ne devrait plus tarder à se poser la question de la localisation d’une partie de sa production sur notre continent. Mais pas à Longbridge. En effet, les derniers bâtiments de production de l’usine ont été détruits il y a un an.