Après le concept F-015 présenté en début d'année à Las Vegas, Mercedes présente un nouveau prototype autonome à hydrogène à travers le concept Vision Tokyo.

Formes arrondies, carrosserie métallisée, jantes et liseré bleus lumineux… le Mercedes Vision Tokyo présente les derniers travaux du constructeur allemand en matière de voiture autonome et d’hydrogène. Issu d’un travail international entre designers américains, chinois, italiens et japonais, le véhicule arbore un look particulièrement futuriste qui pourrait donner quelques indices quant aux futures orientations stylistiques de la marque.

A bord, l’intérieur est conçu comme un salon sur roues avec une flopée d’écrans tactiles à LED et d’hologrammes trois dimensions destinés à séduire une « génération Z » adepte de nouvelles technologies. Si le Vision Tokyo est capable de fonctionner de façon autonome, le constructeur peut reprendre le volant à tout moment en réactivant le mode manuel et en prenant place sur un siège central, le reste des passagers demeurant tranquillement installés sur un large canapé.

Vision Tokyo



1000 km d’autonomie

Sur la partie technique, Mercedes n’est pas très généreux en informations et se contente de nous annoncer l’autonomie théorique du véhicule : 1000 km en additionnant les 790 km de la pile à combustible et le 190 km de la batterie. Si le communiqué de presse n’indique pas  la capacité de cette dernière, on imagine qu’elle est similaire au 29 kWh proposés sur le concept F-015 à Las Vegas.

Si Mercedes ne cesse de multiplier les concepts, reste maintenant à savoir à quelle échéance le constructeur franchira le cap d’une voiture à hydrogène de série. Certains évoquent 2017… on attend de voir !

Mercedes Vision Tokyo : galerie photos

Mercedes Vision Tokyo : présentation vidéo