Mercedes entre dans le segment des poids lourds électrique avec le nouveau eActros et ses 400 km d’autonomie annoncés.

Le Tesla Semi n’est plus le seul poids lourd à passer à l’électrique : de nombreux constructeurs envisagent de diriger le segment du fret routier vers l’électrique. Alors que Volvo et DHL ont annoncé leurs plans, c’est désormais au tour de Mercedes de lever le voile sur le eActros.

Basé sur le tracteur éponyme, le Mercedes eActros est pour le moment disponible dans une configuration à trois essieux. Il embarque à l’arrière deux moteurs électriques qui fournissent une puissance continue de 442 ch, ou jusqu’à 536 ch en pic, transmise à une boîte à deux rapports.



420 kWh de batteries dans le châssis

La place disponible au centre du châssis permet d’installer une armée de batteries. Quatre blocs de 105 kWh chacun peuvent être installés, pour un total de 420 kWh. Le juste nécessaire pour permettre au Mercedes eActros de viser une autonomie de 400 kilomètres.

Côté recharge, il peut viser une puissance de 160 kW en courant continu. Ce qui n’est pas encore disponible sur les parcs des entreprises de transport. Pour anticiper les recharges et le temps d’arrêt, le poids lourd est équipé d’un système qui permet d’adapter le parcours aux besoins de recharge et aux temps de pause réglementaires.