La gamme de la Skoda Superb iV hybride rechargeable berline démarre à 39.950 euros (Finition Business). Pour comparaison, les modèles essence et diesel débutent respectivement à 32.850 et 34.950 euros.

A l’autre bout du tableau, le haut de gamme Laurin & Klement, affiché, sans option supplémentaire, à 50.350 euros en hybride rechargeable. Entre les 2, les finitions Style et Sportline, à 43.350 et 46.450 euros.

Pour les versions break, baptisés « Combi », les tarifs s’échelonnent de 41.050 euros, (Finition Business) à 51.450 euros (Laurin & Klement). Les finitions Style et Sportline sont affichées à 44.450 et 47.550 euros.

Une centaine d’options sont disponibles, selon finition du modèle. Parmi elles : chauffage stationnaire avec télécommande (1.010 euros), pare-brise chauffant (300 euros), toit ouvrant électrique en verre (1.120 euros), volant cuir multifonctions chauffant avec palettes (230 euros), sièges avant chauffants (250 euros), caméra de recul avec vision 360° (500 euros), détecteur de fatigue (50 euros), assistance au stationnement (350 euros), régulateur/limitateur de vitesse adaptatif et prédictif avec protection des piétons (730 euros), etc.

Premier modèle hybride rechargeable

Pour Skoda, la Superb est le premier modèle à son catalogue à recevoir une déclinaison hybride rechargeable. Sous le capot, un moteur essence TS1 1,4 l (injection directe avec turbocompresseur), développant une puissance de 156 chevaux (115 kW). C’est le plus petit bloc thermique de la gamme qui se prolonge avec des cylindrées de 1,5 et 2 litres pour les modèles non rechargeables.

La transmission parvient aux roues via une boîte automatique séquentielle à 6 rapports.

Le moteur électrique 85 kW est alimenté par une batterie lithium-ion de 13 kWh de capacité énergétique.

La motorisation complète développe une puissance de 160 kW pour un couple maximal de 400 Nm.

Les données concernant la consommation et l’impact carbone ne sont pas encore connues.