Déjà propriétaire des taxis Hype à hydrogène, HysetCo a levé 80 millions d’euros auprès des fonds RGreen Invest, Mirova, RAISE Impact et Eiffel Investment Group afin de racheter la compagnie Slota fondée en 1932.

Partenaire de Peugeot depuis presque 90 ans, cet opérateur historique parisien dispose aujourd’hui d’une flotte constituée de 5008 et 308 SW.

Entre autres soutenu par ses actionnaires Toyota et Air Liquide, HysetCo compte remplacer les 600 véhicules diesel par des Mirai. Un scénario très intéressant pour le constructeur nippon qui trouve ainsi un débouché à sa deuxième génération de berline électrique à pile hydrogène.

Le rachat de Slota va permettre à Hype de franchir enfin le cap des 600 taxis hydrogène programmé à l’échéance 2020. En partie en raison de l’actuelle crise sanitaire du Covid-19, son parc n’avait pas grossi jusqu’à ce jour au-delà de 100 véhicules.



La conversion à l’hydrogène de la flotte de Slota s’accompagne de l’ouverture dans Paris de nouvelles stations d’avitaillement. La liste des 4 établissements déjà opérationnels sera complétée avec 2 sites, dont le premier, situé à la porte de Saint-Cloud, appartient à la ville de Paris. Le deuxième, équipé d’un électrolyseur, sera localisé chez Slota, à la porte de la Chapelle.

D’ici fin 2024, HysetCo espère gérer une vingtaine de stations hydrogène, dont certaines pourraient être ouvertes au public. L’entreprise compte distribuer à l’avenir de l’hydrogène vert.