Au delà de leur autonomie et de toutes autres spécificités, les pick-up électriques devront montrer des capacités de remorquage haut perchées. Et à ce jeu, le Rivian R1T n’aura pas à rougir.

L’arrivée du Tesla Cybertruck a bouleversé le monde des pick-up électriques et réveillé la plupart des constructeurs. Alors qu’aucun n’est encore arrivé sur le marché, la batille commence à grand coup d’annonce. Dernier exemple en date avec Rivian, toujours, qui lève le voile sur les capacités de remorquage du R1T.

Pour valider la valeur qui aura du sens pour de très nombreux professionnels au Pays de l’Oncle Sam, la firme américaine a apporté un exemplaire sur la Route 68 en Arizona pour effectuer le test de Davis Dam Grade. Derrière ce nom se cache une procédure précise définie par la Society of Automotive Engineers (SAE) qui prévoit un tracé à fort dénivelé entre Bullhead City et Golden Valley.

Publicité


5,0 tonnes dans le dos, 50% d’autonomie en moins

Posé dans le désert, le Rivian R1T a effectué son essai sous une température pouvant atteindre les 48°C avec dans son dos, une remorque de 9,1 mètres chargée à 4.990 kg. Un test réussi, qui permet au constructeur de valider sa capacité de remorquage proche des 5,0 tonnes, dépassant ainsi celle du Tesla Cybertruck Dual Motor et ses 4.535 kg (quand la version Tri Motors met tout le monde d’accord avec 6.350 kg toutefois).

Rivian a par ailleurs indiqué que, malgré les conditions extrêmes de l’exercice, l’autonomie a chuté de l’ordre de 50 %. Ce qui porterait à 322 km le rayon d’action du Rivian R1T dans sa configuration haut de gamme. Rappelons que cette dernière prévoit une batterie de 180 kWh et une mécanique de 765 ch pour 1.120 Nm.

Publicité