Grand frère de la nouvelle Megane e-Tech, le futur Renault Kadjar électrique héritera des éléments techniques de la plateforme CMF-EV. Présentation attendue au mondial de l’auto de Paris 2022.

Renault lancera bientôt son tout premier SUV électrique familial. Interrogé par nos confrères britanniques d’AutoExpress, le directeur de l’ingénierie du groupe Renault, Gilles Le Borgne, a indiqué que la marque travaillait sur un grand SUV qui pourrait être l’équivalent électrique du Kadjar.

Basé sur la plateforme CMF-EV de l’Alliance, ce futur Kadjar e-Tech s’annonce plus grand que l’actuelle version thermique (4,49 m). Selon Le Borgne, il s’étendra jusqu’à 4,7 m en longueur. Annoncé à 2,78 m, son grand empattement lui permettra d’intégrer facilement les différentes configurations batteries autorisées par la plateforme. Alors que la version de base embarquera environ 60 kWh, une déclinaison équipée d’une batterie de 87 kWh est également attendue. Elle autorisera environ 500 kilomètres d’autonomie.

Deux motorisations proposées

Comme la Megane électrique, deux motorisations seront proposées. Associée à la « petite » batterie, la première cumulera 215 chevaux tandis que la seconde, réservée au pack 87 kWh, pourra grimper jusqu’à 239 chevaux. Dans les deux cas, la configuration sera en traction. Contrairement au Nissan Ariya, le futur Kadjar électrique n’aura pas droit à la transmission intégrale qui sera réservée à la déclinaison sportive attendue chez Alpine.

À l’intérieur, le grand SUV électrique de Renault héritera probablement de la même configuration que la nouvelle Megane e-Tech. L’instrumentation numérique devrait ainsi être associée à un écran tactile orienté en portrait. Animé par le nouveau système d’infodivertissement OpenR de la marque, l’ensemble sera basé sur une interface Android Automotive.

La présentation du Kadjar électrique devrait intervenir en octobre 2022 à l’occasion du Salon de l’automobile de Paris. Affaire à suivre !