Arrivée à mi-carrière, la F-Pace se renouvelle. Si les changements sont discrets côté style, le SUV britannique hérite d’une inédite version hybride rechargeable cumulant plus de 400 chevaux de puissance.

Après le tout électrique avec la Jaguar i-Pace, la marque britannique poursuit l’électrification de sa gamme en s’attaquant au segment des hybrides rechargeables. Déjà exploitée chez Land Rover, la technologique débarque pour la première fois chez Jaguar à l’occasion du restylage du SUV F-Pace.

Une fois n’est pas coutume, c’est sur la plus grosse motorisation que se greffe la technologie. Cette inédite version PHEV du F-Pace reprend ainsi le nouveau 2.0 litres quatre cylindres essence du constructeur qu’elle associe à un bloc électrique de 105 kW. Au cumul, le groupe motopropulseur développe 404 chevaux de puissance et 640 Nm de couple pour un 0 à 100 km/h abattu en 5,3 secondes. En cycle WLTP, le constructeur revendique une consommation moyenne de 2,2 l/100 km, soit 49 g CO2/km.



Intégrée à l’arrière, sous le plancher du coffre, la batterie lithium-ion totalise 17,1 kWh de capacité, dont 13.8 kWh, et autorise jusqu’à 53 km d’autonomie. Configuré en 7 kW, le chargeur embarqué permet une charge à 80 % en 1h40 environ tandis que le connecteur rapide, en Combo, accepte jusqu’à 30 kW pour une recharge à 80 % réalisée en moins de 30 minutes.

A partir de 779 €/mois

En matière de tarif, ce Jaguar F-Pace P400e est à la mesure de sa motorisation. Son prix débute à partir de 72.290 €, soit un positionnement quasi identique à la version mild-hybrid 300 chevaux, facturée 71.560 € avant application d’un malus de… 20.000 euros !

Sur son site, la marque communique également sur une offre en LLD. Débutant à partir de 779 € avec un engagement de 37 mois et 30.000 kilomètres, celle-ci comprend un apport de 7300 € sous condition de reprise.