A Los Angeles, un ancien scientifique vient de recevoir le premier exemplaire de Hyundai Nexo livré aux Etats-Unis.

Todd Hochrad, engagé depuis plus de 15 ans dans une mobilité de plus en plus vertueuse, selon ses convictions, attendait avec impatience de recevoir son SUV électrique à pile combustible H2 distingué il y a quelques jours par le 10 Best Engine Award.

Fort de son expérience de la commercialisation depuis 2015 du Tucson-ix35, le constructeur coréen a amélioré l’efficience de la chaîne de traction, mais aussi l’autonomie. Il est désormais possible de tirer plus de 600 kilomètres des 3 réservoirs d’hydrogène, soit 225 km de plus, environ, qu’avec le SUV précédent.

Peinture polyuréthane à l’huile de soja, tissu biologique à base de fil de bambou, bioplastique et tapis employant de la canne à sucre : Hyundai à suivi différentes pistes afin de rendre la fabrication du Nexo moins lourde pour l’environnement. Le constructeur assure que ses choix ont permis de réduire de 12 kilos le CO2 émis lors de cette opération.

Aux Etats-Unis, le Hyundai Nexo est facturé l’équivalent d’un peu moins de 51.000 euros (ou location sur 36 mois à 350 euros) pour la version d’entrée de gamme. En Californie, ce prix peut être diminué de plus de 4.350 euros sous condition fiscale. Dans la hotte du Père Noël, Hyundai ajoute la première année de maintenance gratuite, et des cartes de ravitaillement en hydrogène d’une valeur maximale d’environ 11.350 euros.

Le Hyundai Nexo électrique à pile hydrogène arrive aux Etats-Unis
4.9 (97.5%) 16 votes