Le ministère allemand des Transports vient d’émettre un avis particulièrement critique à l’encontre de l’Autopilot Tesla, soulignant le fait que le conducteur ne soit pas prévenu par le système lorsque celui-ci se retrouve face à une situation qu’il ne peut pas régler.

L’Autopilot développé par Tesla représente « un danger considérable de circulation » selon un rapport interne du ministère allemand des transports dont le magazine allemand Der Spiegel est parvenu à se fournir une copie.

D’après Spiegel, le ministère poursuit toujours son évaluation du dispositif de Tesla et aurait déjà émis un certains nombres de critiques. En premier lieu, l’absence d’alerte demandant au conducteur de reprendre la main sur la conduite lorsque le système se retrouve face à une situation qu’il n’est pas en mesure de gérer.

Autres points soulevés par les autorités allemandes : des capteurs à la détection insuffisante lors des manœuvres de dépassement et un freinage d’urgence qui ne donne pas entière satisfaction.

Publicité


Il y a quelques jours, une voiture de la marque californienne a percuté un bus au nord de l’Allemagne alors que la fonction Autopilot était enclenchée. Si Tesla affirme que la collision était « inévitable », l’autocar ayant brusquement changé de voie, ce nouvel incident place une nouvelle fois l’Autopilot sous le feu des projecteurs.

De son côté, Tesla se défend, rappelant que l’Autopilot reste un « système d’assistance à la conduite exigeant de la part du conducteur une attention de tous les instants ».

Le Ministère allemand des transports devrait rendre son rapport définitif dans les jours ou semaines à venir…

Publicité