Suivant la logique du reste de la gamme, l’Audi e-Tron adopte le badge sportif de la marque aux Anneaux. Le SUV électrique dévoile aujourd’hui ses prix sur son marché domestique.

Afin d’asseoir encore un peu plus son savoir-faire et associer la voiture électrique à la fibre sportive, Audi a lancé le nouveau Audi e-Tron S. Pour porter fièrement la lettre caractéristique, le SUV adopte trois moteurs électriques, une bonne dose de puissance en plus et un copieux surcoût tarifaire.

L’Audi e-Tron S repose donc sur une mécanique composée de trois unités, fournissant ensemble une puissance de 435 ch pour 808 Nm de couple, soit 75 ch et 247 de mieux que l’e-Tron 55. Toutefois, sur une durée de huit secondes, l’Overboost peut faire grimper la fiche technique à 503 ch et 970 Nm de couple. De quoi lui assurer un 0-100 km/h en 4,5 secondes et une vitesse maximale bridée à 210 km/h.

Une rallonge de 11.990 € par rapport à un e-tron 55

Sous sa carrosserie élargie de 5 cm avec des extensions d’ailes aérées, le SUV propose un système de vectorisation du couple grâce à son deuxième moteur sur le train arrière. Selon la situation, chaque bloc reçoit une dose de couple adaptée pour aider l’engin à tourner. Sur les modes les plus sportifs, cette fonction permet de s’adonner à quelques figures improvisées. Bien entendu, ce n’est pas dans ce mode de conduite que l’e-Tron S économisera ses 86 kWh utiles pour atteindre l’autonomie annoncée de 364 km ou 370 km avec la version Sportback.

Si la grille tarifaire française n’a pas encore été dévoilée, l’Audi e-Tron S s’affiche en Allemagne à partir de 91.435 € et réclame une rallonge de 2.193 € pour la version Sportback (93.628 €). Au regard de la différence tarifaire appliquée de 11.990 € par rapport à un e-Tron 55, l’Audi e-Tron S pourrait dépasser les 95.000 € en France, alors que la version Sportback tutoiera sans nul doute les 100.000 €.