Aux États-Unis, la Taycan a reçu plusieurs plaintes de clients au sujet de freinages intempestifs. En charge de la sécurité routière, le NHTSA étudie la dangerosité du problème.

La Porsche Taycan est dans le collimateur de la NHTSA (National Highway & Transportation Security Agency), l’agence américaine des transports. Certains exemplaires de la berline électrique ont en effet posé problème à leur propriétaire.

Plusieurs d’entre eux se sont plaints de pertes de puissance inexpliquées, ce qui a poussé l’autorité à agir. La NHTSA fait état de neuf plaintes, et de six expliquant que la voiture ne redémarrait plus après la perte de puissance.

Plus inquiétant : ces pertes de puissance sont intervenues sans message d’erreur ni d’alerte. Automotive News, qui fait état du problème, précise toutefois que le message « electrical system error » a été évoqué.



Difficile de savoir si le message intervient après la perte de puissance, ou si certains propriétaires ont connu des problèmes différents. Porsche a tenu à assurer son entière collaboration avec la NHTSA face au problème et rassure au sujet du Taycan.

« Notre priorité est la sécurité de quiconque voyageant dans une de nos voitures », a déclaré la marque. « Nous sommes conscients de plaintes de la part de neuf clients et avons reçu la demande de la NHTSA. Nous sommes impatients de nous occuper de ce problème. »

« Et nous voulons répondre aux questions de la NHTSA afin de résoudre rapidement le problème, s’il y en a un de confirmé. Toutes les Taycan restent sûres, nous n’avons pas connaissance d’accidents liés à ce problème. »