A quelques semaines de sa présentation officielle, la première voiture électrique de Mini a été surprise dans les rues de Los Angeles.

Dix ans après l’expérimentation Mini E, qui avait permis la mise en circulation de quelques centaines de prototypes, la marque britannique passe enfin à la vitesse supérieure et s’apprête à lancer la Mini Cooper SE, sa toute première voiture électrique. S’il faudra encore attendre quelques semaines avant de la découvrir en détails, la petite électrique a été aperçue sans son habituel camouflage dans les rues de Los Angeles.

Diffusés par Auto Express, les quelques clichés laissent entrevoir un modèle au design extrêmement proche des Mini à motorisations conventionnelles. Quelques éléments permettent toutefois de distinguer cette Mini électrique tels que ses inserts jaunes, sa calandre pleine, ses jantes spécifiques ou encore sa prise électrique intégrée au niveau de l’habituelle trappe à carburant.

Publicité


Uniquement disponible en version trois portes, la Mini Cooper SE a récemment entamé sa production au sein de l’usine d’Oxford, au Royaume-Uni. Si ses caractéristiques officielles n’ont toujours pas été révélées, les rumeurs évoquent une motorisation de 170 à 184 chevaux couplée à une batterie de 42,2 kWh, identique à celle embarquée à bord de la dernière génération de la BMW i3. En France, la Mini électrique est disponible en pré-réservation depuis la fin du mois de mars.

Publicité