Haval Jolion Hybrid

Essayer La marque chinoise Haval veut enfin passer à l’électrique ?

Configurez votre véhicule La marque chinoise Haval veut enfin passer à l’électrique ou demandez un essai gratuitement.

En retard sur l’électrique, le groupe chinois Greatwall semble se décider à passer la vitesse supérieure. Sa marque phare, Haval, cessera donc la vente de véhicules totalement thermiques en 2030.

Le Haval H6 a été le SUV le plus vendu en Chine pendant de longues années. Ses ventes ont même dépassé les 500 000 exemplaires par an, au plus fort d’un succès qui a tiré la marque et le groupe aux avant-postes du marché chinois. Seulement voilà, Greatwall a tardé à prendre le virage de l’électrique. Le champion automobile de la province du Hebei a focalisé ses efforts sur sa seule marque Ora, au profil assez éloigné du cœur du marché. Plus Wey pour des hybrides rechargeables. Résultat, la star H6 est à la peine face aux stars électriques et ses ventes ne devraient guère dépasser les 300 000 unités cette année.

De 0 à 50 % en 3 ans

Greatwall semble à présent avoir mesuré l’ampleur du problème alors que BYD l’a doublé. C’est décidé, la marque Haval, va accélérer ses efforts en matière d’électrification. Dès 2025, elle espère donc vendre 50 % de véhicules électrifiés, et 100 % en 2030. Les fameux NEV en Chine, ou New Energy Vehicles. N’entrent dans cette catégorie que les hybrides rechargeables, électriques (y compris avec prolongateur d’autonomie) ou les modèles dotés d’une pile à hydrogène.

Le chemin sera long. À ce jour, Haval dispose déjà de quelques modèles hybrides. Non rechargeables, ils n’entrent malheureusement pas dans la case « NEV ». Le H6 PHEV a été présenté. Il doit être formellement commercialisé d’ici à la fin de l’année et sera son premier NEV. Le premier Haval électrique ne devrait pas arriver avant 2024. L’enjeu est de taille. Rappelons qu’en Chine les constructeurs sont soumis à des quotas de NEV.