Après avoir inondé les rues de Paris, la Citroën Ami s’apprête à débarquer de l’autre côté de l’Atlantique, à Washington !

La Citroën Ami au Pays de l’Oncle Sam ? Non, ce n’est pas un poisson d’avril. Et l’annonce est des plus sérieuses puisque c’est le groupe Stellantis, né de la fusion entre PSA et FCA, qui a annoncé en filigrane la nouvelle : la petite électrique arrivera sous peu dans la capitale américaine avec le service d’autopartage Free2Move.

La Citroën Ami traversera l’Atlantique pour venir accompagner les Chevrolet Cruze et Equinox (toutes deux thermiques) dans le catalogue de voitures proposées par Free2Move. Pour l’heure, la disponibilité et les prix de la Citroën Ami n’ont pas été précisés.



Bientôt une Ami à Miami ?

L’électrique conservera vraisemblablement sa dotation électrique ainsi que sa fiche technique. Les clients américains pourront découvrir sa puissance maximale de 12 ch et sa vitesse de pointe de 45 km/h. Elle devrait aussi surprendre avec ses dimensions étriquées, inhabituelles dans un pays où le pick-up est roi !

La Citroën Ami américaine pourrait toutefois se présenter avec quelques retouches règlementaires, même si ces boudins de protections autour de la plaque d’immatriculation semblent répondre aux normes locales, une spécificité bien américaine. Après Washington, la citadine pourrait rejoindre la ville de Portland. En revanche, on ne sait pas si les conducteurs occasionnels auront la chance de faire ami avec l’Ami à Miami.