Disponible depuis 2016, le Chevrolet Bolt laissera sa place à une nouvelle génération en 2022. La marque anticipe son arrivée et commence l’effeuillage.

Populaire aux États-Unis, la Chevrolet Bolt est la première pierre du groupe General Motors dans le segment des voitures électriques. Toujours en cours de carrière, la citadine à mi-chemin entre un crossover et un monospace se déclinera sous une nouvelle génération en 2022.

La Chevrolet Bolt EUV (pour Electric Utility Vehicle) adoptera un nouvel intérieur, comme l’annonce la marque à travers un premier teaser vidéo. Les changements seront minimes et la filiation avec la Bolt actuelle évidente. En revanche, l’écran sera plus grand et placé plus haut. Ce qui lui permettrait de ne plus être caché par une partie de la main droite sur le volant, comme c’était le cas avec l’Opel Ampera-E, la cousine européenne de la Bolt.



Un système de conduite mains libres pour la Bolt EUV

Mais les mains pourraient parfois lâcher le volant puisque Chevrolet a annoncé la présence d’un système de conduite semi-autonome de type mains libres. Ainsi la voiture sera capable d’avancer seule sur plus de 320 000 km de routes prédéfinies aux États-Unis et au Canada.

Chevrolet n’a pas encore levé le voile sur la carrosserie de la Bolt EUV, à l’exception d’un teaser affichant la voiture tapie dans l’ombre. Mais elle pourrait facilement reprendre les coups de crayon des premières images en fuite sur la Toile, ou de la Buick Velite 7. Ces deux modèles partageront également la même plateforme BEV2, dédiée aux voitures électriques du groupe.

La Chevrolet Bolt EUV devrait vraisemblablement proposer une batterie de 66 kWh et un moteur avant de 203 ch.