Plus de 6 ans : c’est le temps qu’il aura fallu à BMW pour essayer sur les routes le mulet de la BMW i4, après la présentation du concept éponyme à Los Angeles, fin novembre 2012.

Sur les photos révélées par le site espagnol motor.es, la berline attendue en 2021 pour concurrencer la Tesla Model S a perdu l’aspect anguleux du concept qui l’apparentait à la citadine i3, ainsi que ce mélange de douceur et de félinité qui marquait les derniers visuels officiels.

Sous son camouflage psychédélique, la BMW i4 semble être rentrée dans les rangs, avec une ligne et des volumes maison qui l’apparentent immédiatement aux nouvelles berlines Série 3 et Série 4.

Cette future voiture électrique, qui devrait être construite à Munich (Allemagne), serait programmée avec une motricité à 2 et à 4 roues motrices, sous de possibles dénominations commerciales respectives « sDrive80e » et « xDrive80e ».

Le « 80 » trahit une batterie d’une capacité de 80 kWh dont on peut attendre une autonomie réelle de 450-500 kilomètres voire plus en éco-conduite pure. Histoire de chatouiller les productions du constructeur de Palo Alto, cette voiture atteindrait les 100 km/h en 4 secondes, et serait dotée d’une vitesse de pointe de 200 km/h.

BMW i4 : la tueuse de Tesla surprise en cours de transport
3.1 (62.73%) 22 votes