Alors que les premiers clients européens ont reçu dès juillet dernier leur exemplaire de la berline branchée produite par la filiale de Volvo, les 2.200 Polestar 2 déjà en circulation doivent passer par l’atelier d’urgence.

En cause, un possible arrêt intempestif de la voiture en plein fonctionnement et l’impossibilité de la remettre en route.

Sans impact sur les autres organes du véhicule, il serait provoqué par une anomalie logiciel au niveau du module de contrôle de l’énergie.

Ni blessures ni tôle froissée lors des 3 cas connus où le phénomène s’est produit.

Publicité


Les propriétaires de Polestar 2 doivent amener leur exemplaire auprès d’un point agréé pour une mise à jour du soft qui fera disparaître ce dysfonctionnement aléatoire. Le constructeur a déjà informé ses clients et organise actuellement l’opération.

Pour rappel, cette berline électrique qui permet de parcourir 470 kilomètres sur une recharge de sa batterie 78 kWh n’est pas commercialisée en France. Si elle devait l’être, ce ne serait pas pour tout de suite : l’engin connaît un succès qui dépasse les espérances de Polestar au point de devoir annoncer plusieurs mois d’attente pour en recevoir une.

Publicité