La grande berline hybride rechargeable se relance outre-Atlantique dans une version restylée par la marque Karma. Si ses performances sont supérieures au premier modèle développé par Fisker, son prix reste toujours aussi élitiste.

Annoncée comme la « tueuse de Tesla Model S » aux début des années 2010, la Fisker Karma n’a pas survécu à la faillite du constructeur. Depuis 2017, elle renaît toutefois de ses cendres, battant désormais sous pavillon chinois et officiant sous l’effigie de Karma.

Via une silhouette légèrement modernisée, la berline épouse aussi le nom de Karma Revero GT. L’hybride rechargeable version 2019 se négocie 135.000 dollars en Amérique du Nord et Canada, soit environ 120.000 euros. C’est bien au-dessus des 100.000 euros d’origine de la Fisker Karma.

Cependant, les performances sont améliorées, cette Revero GT récupérant notamment le 3 cylindres 1,5 litre de la BMW i8 (et des Mini). Ce générateur alimente en énergie une nouvelle batterie lithium-ion de 28 kWh, contre 22 kWh pour l’ancienne. La puissance cumulée passe à 536 chevaux via les deux moteurs électriques. Au total, l’autonomie électrique sans générateur grimpe à 129 km (vs 80), et à 579 km avec (vs 480).

Publicité


Le 0-100 km/h est revendiqué en 4,5 secondes, soit presque une seconde plus rapide, avec l’aide du Launch Control. En revanche, la consommation est de « 71 MPGe », soit 4 l/100 km, en hausse par rapport à la Fisker (3,5 l/100 km). Prévue en Europe en 2020, elle n’a pas encore évoqué de prix spécifique.

Une version coupé, puis une sportive électrique ?

Lors du Salon de Shanghai en avril 2019, Karma a levé le voile sur un dérivé coupé. La Karma GT dessinée par Pininfarina n’est toujours pas certaine d’atteindre la production, attendant assez de clients potentiels.

Le constructeur étudie aussi un premier modèle 100% électrique. Comme la GT, le concept-car SC1 fut présenté en Chine, avec les lignes d’un speedster biplace.

Arrière de la Karma Pininfarina GT

Publicité