Pas un, mais deux véhicules électriques ont émergé sur le stand de Hyundai au Salon de Francfort, le concept de compacte 45 et la voiture de course Veloster N ETCR

Le futur sans oublier ses origines, l’électricité sans compromis de performances, c’est sans doute ce que veut illustrer Hyundai au Salon de Francfort 2019. Pour traduire ses ambitions, deux concepts ont été présenté, très différents mais à vocations opposées.

La Hyundai 45 est une étude de style de compacte 100% électrique. Son langage esthétique rappelant la Pony lancée voilà 45 ans donne des clés sur les futurs modèles, mais aucune caractéristique. Les lignes sont extrêmement épurées, avec des angles à 45°, ou avec des phares OLED animés.

Publicité


L’intérieur est sobre au possible, la planche de bord en bois entourant un grand écran à dominante blanche et le volant. Si deux sièges volumineux occupent l’avant, l’arrière héberge une banquette façon canapé de salon. Les contreportes apportent en outre de larges espaces de rangements.

Une électrique de course

Outre l’évocation des prochaines Hyundai électriques de série, la Veloster N ETCR rencontre la compétition. Le coupé 4 portes se transforme en bête de piste, développé par l’unité d’Alzenau responsable des bolides du WRC. Le moteur électrique de 300 kW (408 ch) est installé sur l’essieu arrière, la batterie devant respecter 65 kWh.

Ce n’est pas qu’un essai, mais un bolide prenant part au nouveau championnat de voitures de tourisme ETCR débutant en 2020. Pour le moment, seul Cupra et sa e-Racer a également présenté un modèle pour cette catégorie.

Publicité