Renault Mégane E-tEch Plug-in hybride rechargeable 2020

L’association allemande BEM propose de calculer le montant du bonus attribué aux voitures hybrides rechargeables en fonction de l’usage réel en mode électrique.

Les hybrides rechargeables ont un avantage sur les thermiques : leur batterie permet un usage électrique dans certaines conditions. Cependant, certains utilisateurs acquièrent ces véhicules pour leur avantage fiscal (sans malus, voire bonus), sans aucune volonté de rouler électrique. Un véritable non-sens écologique !

Pas de roulage électrique, pas de bonus !

Face à ce constat, une association allemande veut prendre en compte le type d’utilisation après achat. La Bundesverband eMobilität (BEM) a proposé une nouvelle formule de financement pour véhicules hybrides rechargeables. Celui-ci ne serait pas versé au moment de l’achat, mais dans un second temps en fonction du taux de roulage en mode électrique. 3 niveaux de bonus sont ainsi proposés :

  • 100 % de bonus pour une utilisation électrique supérieure à 70 %.
  • 50 % de bonus pour une utilisation électrique entre 40 et 70 %.
  • 0 bonus sous 40 %.

La BEM soumet même l’idée de retirer l’homologation des véhicules en tant qu’électrique dans le 3e cas (supprimant d’autres avantages, comme l’accès aux ZFE). Par contre, l’association ne dit pas sur quelle période et de quelle façon l’utilisation électrique est calculée.



En France, le bonus pour véhicules hybrides rechargeables est actuellement fixe. D’un montant de 2 000 euros, il sera réduit à 1 000 euros au 1er juillet 2021. Il est néanmoins réservé aux véhicules dont le prix est inférieur à 50 000 euros et dotés d’une autonomie électrique minimale de 50 km.

Que pensez-vous d’une telle mesure ? Seriez-vous favorable à ce type de bonus en France ?

Peugeot 3008 Hybride rechargeable 2020

100% bonus pour un roulage très électrique, moins voire aucun pour les autres : une bonne idée ?