En cause, un problème de recharge AC pour lequel le constructeur a contacté les revendeurs et les premiers clients.

Il leur est demandé de ne pas brancher la moto électrique sur une prise domestique. Il est donc très probable que ce soit le chargeur AC embarqué qui pose un sérieux problème dont la résolution demandera un peu de temps. Une simple anomalie de câblage n’aurait sans doute pas nécessité l’arrêt temporaire de production de l’engin.

En attendant la résolution du problème, Harley-Davidson invite les propriétaires de LiveWire à régénérer les batteries sur les bornes rapides de ses concessionnaires. A cette condition, le constructeur certifie que sa moto électrique est viable et utilisable de façon totalement sûre.

Les livraisons qui venaient juste de démarrer sont également stoppées. Aucune estimation de délai avant reprise n’a été communiquée par Harley-Davidson qui n’avait pas besoin d’un tel épisode épineux dans un contexte de ralentissement global de ses ventes.

Publicité


En prenant le virage de la mobilité électrique, la marque mythique cherche à trouver un nouveau souffle pour compenser l’érosion d’une clientèle dont l’âge moyen tend à augmenter. Rapidité et qualité sont donc requises dans la solution appliquée pour sortir de cette inconfortable situation.

Publicité