Attendue pour 2019, la Ford Model E devrait s’inspirer de la Ioniq en proposant différents niveaux d’électrification.

Alors qu’il annonçait en décembre dernier un plan d’investissement de 4.5 milliards de dollars dédié à l’électrification de sa gamme, Ford pourrait lancer dès 2019 une Ford Model E destinée à concurrencer la Chevrolet Bolt et la Tesla Model 3.

Selon Automotive News, le constructeur pourrait adopter une stratégie similaire à la Hyundai Ioniq en proposant différents niveaux d’électrification pour toucher un plus large public. Des déclinaisons hybrides et hybrides rechargeables pourraient ainsi côtoyer le 100 % électrique. Sur cette dernière version, les objectifs du constructeur sont de parvenir à proposer environ 200 miles (320 km) d’autonomie en cycle EPA, soit l’équivalent de ses deux principales rivales.

Berline ou crossover

Au-delà des technologies utilisées, Ford compte également proposer différentes carrosseries avec la Model E. Selon Automotive News, une déclinaison crossover pourrait ainsi accompagner la classique berline.



Batteries : usine commune avec Jaguar Land Rover et BMW ?

Alors que la plupart des constructeurs américains et européens restent aujourd’hui fortement dépendant de fournisseurs asiatiques, bon nombres d’entre eux songent à prendre davantage d’indépendance pour mieux maitriser un élément clé du véhicule électrique.

Et pour ne pas avoir à porter seul la construction d’une usine, Ford miserait sur un partenariat avec Jaguar Land Rover et BMW pour mutualiser les coûts et les technologies. Selon le Sunday Times, les trois constructeurs seraient en pourparler pour implanter une usine sur le sol anglais. Une information qui n’a pas été confirmée par les constructeurs concernés.

Début de production en avril 2019

Clairement en retard par rapport à la concurrence, Ford ne débutera la production du Model E qu’à compter du printemps 2019 dans une nouvelle usine implantée au Mexique. En d’autres termes, cette Ford Model E ne devrait arriver sur le marché nord américain que dans le courant du second semestre 2019 et sans doute pas avant 2020 en Europe. Sous réserve bien sûr que le constructeur valide sa commercialisation sur le vieux continent.

D’ici là d’autres nouveautés devraient être présentées, Ford souhaitant lancer 13 nouveaux véhicules électriques et hybrides d’ici à 2020.