Si Ford entre dans la guerre du pick-up électrique, la marque n’oublie pas les hybrides. Une technologie que la marque propose désormais sur le nouveau Maverick.

Pour ne pas céder la place à ses concurrents sur le segment naissant des pick-up électriques, Ford a lancé il y a quelques semaines la version Lightning du F-150. Mais la marque à l’ovale bleu n’oublie pas l’une de ses spécialités : l’utilitaire hybride. Après le F-150 éponyme, c’est au tour du Ford Maverick de voir le jour.

Le nouveau Maverick vient renforcer par le bas l’offre d’utilitaires de Ford. Plus court de 28 cm qu’un Ford Ranger, il propose tout le nécessaire pour les professionnels et particuliers sans l’encombrement d’un pick-up américain traditionnel. Et pour mieux séduire la clientèle visée, il se décline aussi en version hybride.



Un moteur hybride de Ford Kuga

Comme le Ford F-150, il capitalise sur cette nouvelle motorisation, annoncée comme l’une des plus économes du segment. Le tandem est composé d’un bloc 2,5 l essence et d’un moteur électrique pour une puissance totale de 191 ch pour 210 Nm de couple. Soit la même motorisation que l’on retrouve dans le Ford Kuga FHEV.

Contrairement au SUV compact, le pick-up ne devrait pas poser ses roues en Europe. À noter que le Ford Maverick hybride est plus abordable que la version 2,0 l EcoBoost, avec un prix de départ fixé à 19 995 $, soit 16 400 € environ au taux de change actuel.