La marque Fisker a publié les résultats de l'enquête menée suite à l'explosion de seize Karma pendant la tempête Sandy.

À l’heure où tout le pays panse ses plaies suite aux ravages causés par la tempête Sandy, le cas des seize Fisker Karma ayant explosé après avoir pris l’eau a donné lieu à une enquête menée par des experts du constructeur et des membres de la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration).

La commission affirme que ce ne sont pas les seize modèles qui ont explosé, mais seulement un seul d’entre eux, l’incendie s’étant ensuite propagé. La cause serait un court-circuit, provoqué par une unité de contrôle basse tension n’ayant pas supporté l’immersion prolongée – les voitures sont restées sous deux mètres d’eau pendant plusieurs heures. En outre la corrosion causée par le sel aurait également entraîné ce dysfonctionnement. L’incendie se serait ensuite propagé aux autres voitures sous l’effet des vents violents.

Si cet accident peut éveiller une certaines méfiance chez des acheteurs potentiels, Fisker a insisté sur le fait que les Karma respectent bien toutes les normes de sécurité.



Source photo : Jalopnik