Ford F-150 Lightning

Essayer F-150 électrique : Ford interdit de le revendre pendant un an ?

Configurez votre véhicule F-150 électrique : Ford interdit de le revendre pendant un an ou demandez un essai gratuitement.

Afin d’éviter la spéculation autour du Ford F-150 Lightning, la marque empêche ses clients de le revendre.

Le Ford F-150 Lightning a été un véritable succès pour la marque à l’ovale bleu, qui s’est fait surprendre par la demande bien supérieure aux volumes de production prédéfinis. Alors que les premiers exemplaires sortent des chaînes, Ford prend toutefois des mesures contractuelles pour éviter la spéculation.

Reprenant la stratégie de quelques fabricants de supercars exclusives, à l’image de Lexus avec la LFA ou même de Ford avec la GT, la marque américaine a indiqué que chaque contrat de vente disposerait d’une clause de non-revente pendant la première année.

Jusqu’à 30 000 $ de plus pour le Ford F-150 Lightning

De cette manière, Ford envisage de contrôler le marché de l’occasion, où de nombreux clients impatients seraient susceptibles de se diriger pour prendre possession d’un F-150 Lightning. Mais au-delà d’une maîtrise de la spéculation (certains exemplaires pourraient être vendus jusqu’à 30 000 $ de plus que le neuf), la marque veut avant tout contrôler son image.

C’est ce qu’elle précise dans un courrier envoyé aux concessions canadiennes et relayé par RPM : « Une minorité de concessions interagissent avec leur clientèle d’une manière qui pourrait affecter leur satisfaction et nuire à la réputation de la Ford Motor Company ». Dearborn protège ses intérêts, mais aussi les clients potentiels, en cas de non-respect, le propriétaire pourra être poursuivi par la justice. Ce qu’elle a déjà fait avec quelques propriétaires de Ford GT.