A l’occasion d’une visite de la Gigafactory de Berlin, Elon Musk en a profité pour faire un crochet pour rencontrer Hebert Diess, le patron de Volkswagen.

Alors lancé dans son plan d’électrification, Volkswagen entend bien briller dans le segment avec ses propositions, souvent comparées aux références de Tesla. Ces mêmes modèles qui seront bientôt produits en partie en Allemagne, dans la nouvelle Gigafactory de Berlin.

Après une visite de ces nouveaux locaux, Elon Musk a effectué une escale au petit aéroport de Brunswick, à deux pas de Wolfsburg, fief de Volkswagen. Un arrêt pas vraiment anodin puisque que c’est sur le tarmac que Elon Musk est allé à la rencontre d’Hebert Diess, pour la présentation de la nouvelle ID.3 et, en avant première, de l’ID.4.

« Je pense que c’est très bien pour une voiture non sportive »

Le contenu de cette rencontre n’a pas été communiqué, à l’exception de quelques échanges à bord de la compacte électrique de Volkswagen. Dans cette vidéo postée par Hebert Diess lui même sur Linkedin, le patron allemand fait simplement l’étalage de la fiche technique et des capacités de l’ID.3, Elon Musk se contentant d’acquiescer ou de livrer certaines des ses observations.

De quoi alimenter toutes les rumeurs possibles de la part des observateurs, qui imaginent des échanges coupés au montage. Toutefois, Hebert Diess a récemment indiqué qu’il n’y a aucun accord en cours entre les deux marques : « Juste pour être clair : nous venons de conduire l’ID.3 et avons discuté. Il n’y a pas d’accord/coopération en cours ».