Pollution : 700.000 véhicules diesel Renault au-delà des seuils

Quelques 700.000 véhicules diesel Renault pourraient être concernés par un dépassement des normes antipollution. Le constructeur a déjà entamé le rappel de quelques 15.000 Renault Captur.

Reconnaissant les problèmes de pollution de ses modèles diesel, Renault estime que quelques 700.000 véhicules pourraient être concernés sur les bases des ventes réalisées en 2015.

Le problème proviendrait d’un défaut de calibrage du système de dépollution. Celui-ci n’éliminait pas correctement les oxydes d’azote et le soufre, ce qui entrainerait une perte totale d’efficacité du filtre à particule.

Cherchant à se distinguer de l’affaire Volkswagen, le constructeur souligne toutefois qu’il ne s’agit pas d’une fraude. « Renault n’a pas triché. Dans les conditions des tests d’homologation, nos véhicules respectent les normes d’émission », a précisé son directeur commercial Thierry Koskas. Pour Renault, son système aurait tendance à moins bien fonctionner à des températures trop basses (inférieures à 17 °C).



Mise à jour du 20.01.2016 : Renault a publié le 19.01.2016 un démenti sur l’information des 700.000 véhicules. « Renault dément avoir indiqué qu’une quantité de 700 000 véhicules serait concernée par une mise à jour logicielle » indique le constructeur dans son document.

Rappel de 15.000 Captur 110ch diesel

Alors qu’il présentera une série de mesures destinées à améliorer ses systèmes de dépollution de ses moteurs diesel le 30 mars prochain avec une entrée en vigueur prévue pour le mois de juillet, Renault a d’ores et déjà entamé le rappel de ses Renault Captur.

D’après le constructeur, le rappel des 15000 Captur aurait débuté dès le mois de novembre et ne concernerait que les modèles équipés d’un moteur diesel 110 ch.

Opel et Mercedes également concernés

Opel et Mercedes sont également dans le collimateur du gouvernement suite aux essais tests aléatoires menés en octobre dernier. Ils devront s’expliquer en commission technique le 28 janvier prochain.