Essayer Mercedes eSprinter ?

Configurez votre véhicule Mercedes eSprinter ou demandez un essai gratuitement.

Mercedes prépare l’arrivée de la prochaine génération du Sprinter électrique avec une première campagne de tests en conditions extrêmes.

Pour valider la fiabilité des différents composants, les constructeurs ont pour habitude de tester leurs véhicules dans des conditions extrêmes. Du très chaud, mais aussi du très froid. C’est cette seconde étape qu’est en train de passer la future génération du Sprinter électrique avec des tests menés par -30 °C sur le site suédois d’Arjeplog.

Pour Mercedes, il s’agit de mesurer le confort, mais aussi les performances des différents équipements. Le système de chauffage est ainsi évalué, mais aussi et surtout la batterie et le comportement de recharge. Sans divulguer les résultats de ces essais, Mercedes s’annonce « satisfait » des capacités de sa nouvelle génération d’utilitaire électrique.

Lancement en 2023

Attendue au second semestre 2023, la prochaine génération du Mercedes eSprinter devrait conserver une esthétique proche de la version actuelle. C’est côté technique que les plus gros changements sont attendus puisque l’autonomie, aujourd’hui limitée à 140 km, devrait être doublée avec l’arrivée du nouveau modèle.

En premier lieu industrialisé à Charleston, aux États-Unis, le nouvel utilitaire électrique de Mercedes entamera ensuite sa production sur deux sites en Allemagne. L’usine de Düsseldorf sera chargée d’assembler la déclinaison fourgon tandis que celle de Ludwigsfelde se chargera de construire les versions plateau et châssis cabine.

À lire aussi Le futur Mercedes Sprinter électrique aura droit à une plateforme inédite