La Dacia Spring a promis d’être l’une des électriques les moins chères. Promesse tenue avec sa grille tarifaire qui se dévoile en avance.

La Dacia Spring est l’une des premières concrétisations de la stratégie du groupe Renault, qui vise à offrir l’écomobilité au plus grand nombre. Dérivée de la Renault City K-ZE, la citadine va à l’essentiel pour maintenir sa grille tarifaire au plus bas.

Cette dernière a fait surface sur le web en avance via le forum Worldscoop. Deux tarifs seront disponibles pour la petite électrique, avec un ticket d’entrée fixé à 16 990 €, soit 12 400 € avec le bonus écologique déduit (limité à 27 % du prix de vente). La version Confort Plus grimpe à 18 490 €, soit 13 500 € en prix de revient.



Jusqu’à 295 km d’autonomie en ville

La Dacia Spring ouvrira le catalogue avec la version Confort. Une déclinaison Confort Plus complètera le catalogue. Celle-ci sera notamment équipée d’un affichage numérique de 3,5 pouces, d’un écran central de 7 pouces, de la caméra de recul et de la climatisation manuelle.

Citroën Ami et Renault Twizy mises à part en raison de leur homologation quadricycle, la Dacia Spring est la voiture électrique la moins chère du marché, tout en proposant une autonomie WLTP de 225 km plus élevée que la Renault Twingo ZE. En ville, le constructeur avance même une autonomie de 295 km grâce à la batterie 27,4 kWh. Rappelons également qu’un service de location à 5 € par jour sera proposé par Leclerc.