Conséquence indirecte de la fermeture de certains établissements en France dû au Covid-19, certains sites de recharge Tesla ne sont plus accessibles, obligeant certains propriétaires à devoir s’adapter.

Le réseau de recharge ultra-rapide de Tesla est le plus élaboré de la planète, et également en France. Toutefois, la crise actuelle du coronavirus entraîne des répercussions sur les Superchargers.

Une dizaine de sites bloqués

En effet, des sites sont totalement inaccessibles selon des utilisateurs. En effet, certains sont situés dans des établissements aujourd’hui fermés. Ces bornes fonctionnent, mais derrière des portails fermés. Un membre du club Tesla France sur Facebook a compilé les sites actuellement indisponibles. N’hésitez pas à transmettre vos informations si vous en disposez :

  • Aix-en-Provence (Val de l’Arc)
  • Auxerre (Appoigny)
  • Bayonne
  • Cagnes-sur-Mer/Polygone Riviera
  • Charleville-Mézières
  • Mulhouse
  • Nancy
  • Rennes
  • Valenciennes

Toutefois, si la carte des disponibilité n’est pas en ligne, Tesla rappelle les propriétaires ont accès sur leurs écrans à la disponibilité en temps réel des Superchargers. Nous rappelons aussi que des alternatives existent, puisque les Model 3, S ou X peuvent se charger sur d’autres bornes partout en France et en Europe.



Les livraisons et centres de services continuent

L’épidémie de coronavirus aura pour impact d’arrêter la production dans le site de Fremont. Question commandes prévues en Europe et en France, les livraisons pour ces prochains jours et semaines devraient être honorées. Malgré la fermeture des frontières, les marchandises peuvent encore circuler et Tesla France nous a assuré que les centres de services restaient ouverts et pouvaient délivrer les véhicules.

Cependant, les clients ne pourront pas se rendre à la livraison, n’étant pas un déplacement autorisé au regard du décret du 16 mars 2020 instauré par le gouvernement français. Il restera à chacun de tenter – sous risque d’amende de 135 voire de 375 euros – de justifier un tel déplacement. Toutefois, nous invitons à reporter la prise en mains des véhicules, hors cas de nécessité (médical, entreprises), en adéquation avec la crise sanitaire actuelle.