Fruit d’une collaboration actée en août 2018 entre l’association nippone CHAdeMO et Conseil de l'électricité de Chine (CEC), ce nouveau standard tolère des puissances allant jusqu’à 900 kW.

A chacun son standard ! Si elle aurait pu se satisfaire du connecteur mis au point par CHAdeMO, la Chine a finalement décidé de lancer son propre standard pour la charge rapide. Vraisemblablement appelé à remplacer l’actuel GB/T utilisé sur le marché chinois, le nouveau connecteur a été présenté à l’occasion de l’Assemblée Générale annuelle de l’association CHAdeMO qui a planché avec le CEC, le Conseil Electrique Chinois, pour le concevoir.

Visuellement, le connecteur semble bien plus petit que le CHAdeMO d’origine. De quoi faciliter sa manipulation. Selon les informations communiquées par l’association nippone, la nouvelle norme régissant ce nouveau standard doit être publiée en 2020. Uniquement destiné à la Chine, ce connecteur autorisera une puissance pouvant aller jusqu’à 900 kW.

D’autres projets en cours

Si cette collaboration avec les autorités chinoises représente une grande partie des travaux en cours, le consortium japonais travaille également sur d’autres projets. Ont notamment été cités, le développement d’un système de recharge par pantographe pour les bus et les poids-lourds mais aussi la conception de nouveaux dispositifs à « faible puissance » pour les plus petits véhicules tels que les deux-roues et chariots élévateurs électriques.

Publicité


Publicité