La station Total de La Défense. / Photo : Google Maps.

La station-essence Total de la Défense est la première de France à abandonner les carburants au profit de l’électrique. Plusieurs bornes de recharge rapides et ultrarapides remplaceront les pompes d’ici quelques mois.

Quel symbole ! Le 9e plus grand groupe pétrolier du monde va convertir une de ses stations-essence au tout-électrique. À deux pas de son siège social de La Défense, Total a débuté les travaux de la toute première station française à troquer les pompes à carburant pour des bornes de recharge. Sans plomb, diesel et éthanol n’y seront définitivement plus distribués.

D’ici fin juin 2021, le site sera exclusivement destiné aux utilisateurs de voitures électriques. Ils pourront se recharger sur l’une des 9 bornes à leur disposition. 6 bornes ultrarapides délivreront jusqu’à 175 kW de puissance et 3 autres entre 22 et 50 kW.

La station conservera sa boutique et son espace dédié au lavage-nettoyage des véhicules. Mise en service il y a plus de 40 ans, elle était la dernière à dispenser du carburant dans le quartier d’affaires. Sa transition « répond à une demande qui va s’amplifier dans les années qui viennent », justifie un porte-parole de Total, cité par le média Defense-92.



L’entreprise, qui s’efforce d’estomper son image de groupe pétrolier depuis quelques années, s’aménage également une belle vitrine. « Les stations ne vont pas toutes passer au 100 % électrique. Les gros hubs de chargement électrique font sens dans des lieux où il y a un fort passage, là où il y a une concentration de population », tempère cependant le cadre. La conversion des 3 700 stations Total en France n’est donc pas pour demain.