Imaginé par les ingénieurs de l’Université de Graz et présenté sur une BMW i3, le dispositif permet de connecter n’importe quelle voiture dotée du standard Combo CCS.

Mis au point autour du standard Combo, le système développé par les ingénieurs de l’Université autrichienne de Graz se résume à un bras articulé venant automatiquement connecter la prise à la voiture.

En pratique, la difficulté était de parvenir à concevoir un système capable de brancher différents modèles les uns derrière les autres tout en tenant compte du fait que la trappe de charge n’est pas toujours localisée au même endroit. Il a donc fallu mettre au point une série de capteurs censée reconnaître l’emplacement exact de la prise de recharge.

Publicité


Le projet de l’Université de Graz a été réalisé en partenariat avec BMW, l’équipementier Magna, le spécialiste de l’automatisation Keba et l’association autrichienne des technologies automobile (OKV). Il n’est toutefois pas le seul à s’intéresser à la charge autonome. Volkswagen avait déjà travaillé sur un projet similaire avec l’équipementier Kuba.

Idem pour Tesla qui avait présenté il y a trois ans une solution automatisée reposant sur une sorte de serpent articulé (voir vidéo ci-dessous). Un dispositif que le constructeur pourrait intégrer à la troisième génération de ses superchargeurs dont la présentation doit avoir lieu en fin d’année.

 

Publicité