Essayer Cadillac trouve de nouveaux revendeurs grâce à son SUV électrique ?

Configurez votre véhicule Cadillac trouve de nouveaux revendeurs grâce à son SUV électrique ou demandez un essai gratuitement.

En annonçant ses plans d’électrification, Cadillac a perdu des concessionnaires. Mais de nouveaux se joignent à l’aventure.

Comme tous les constructeurs, Cadillac entre dans le segment des véhicules électriques avec le nouveau Lyriq, un majestueux SUV sans émissions. Mais quand la marque a annoncé ses ambitions électriques, de nombreux concessionnaires ont jeté l’éponge. Désormais concret, le Lyriq attire de nouveaux revendeurs.

Ce n’est pas tant la méfiance habituelle des concessionnaires historiques envers la voiture électrique que les considérations financières qui ont effrayé certains : pour pouvoir vendre des voitures électriques Cadillac, les revendeurs devaient investir au moins 200 000 $ pour équiper leur point de vente en borne de recharge, en outillage spécifique et assurer la formation du personnel. Ou bien quitter le réseau avec un chèque de 500 000 $ à la clé.

Un de perdu, 0,04 de retrouvé

Mais alors que Cadillac concrétise ses ambitions en lançant officiellement le Lyriq, son premier SUV électrique, d’autres groupes de revendeurs se montrent intéressés. La marque américaine annonce ainsi avoir gagné… huit nouveaux points de vente.

Une modeste satisfaction, qui s’ajoute à celle des performances commerciales au lancement du SUV. En revanche, la route est encore longue pour regagner les près de 170 concessionnaires qui ont quitté le réseau, bien que Cadillac se rassure en affirmant que cela permet de se concentrer sur les meilleurs points de vente. Mais alors, pourquoi se réjouir et communiquer sur l’arrivée de nouveaux ?