A bord d'une Toyota Mirai fonctionnant à l'hydrogène, Automobile-Propre participe au troisième e-Rallye de Monte Carlo. La compétition de régularité lancée hier sur le circuit de Magny-Cours aboutira dimanche à Monaco.

80 pilotes et co-pilotes à bord de véhicules 100% électriques et hydrogène se sont élancés aujourd’hui de Nevers à destination de Monaco. Les 40 voitures ont donné le coup d’envoi du troisième e-Rallye de Monte Carlo hier sur le circuit de Magny-Cours. Après cette courte épreuve, la course de régularité se poursuit ce matin sur route ouverte. Elle fera escale à Valence et Laragne-Montéglin avant d’atteindre la principauté. Les équipages doivent respecter une vitesse moyenne imposée sur différents itinéraires. Fixée autour de 35 km/h, elle exige un respect scrupuleux des limitations de vitesses et une gestion méticuleuse de la consommation.

En tant que co-pilote, Automobile-Propre a embarqué dans une des 3 Mirai hydrogène engagées par Toyoya. Le véhicule bénéficie d’environ 400 kilomètres d’autonomie réelle, un avantage important sur l’écrasante majorité de voitures 100% électriques impliquées dans la course. Au total, 7 véhicules hydrogène prennent part au e-Rallye. Faute de stations fixes, ils sont rechargés via une station mobile fournie par Air Liquide. Montée sur une camionnette-prototype, elle est accompagnée d’un puissant compresseur, d’un groupe électrogène et d’une centaine de bonbonnes d’hydrogène. Sur la route, les Toyota Mirai et Hyundai IX35 se démarquent des Tesla Model S et X, Zoé, Soul EV, Ampera-E, e-Golf par les quantités notables d’eau liquide qu’elles rejettent à l’arrière.

Automobile-Propre engagé sur le e-Rallye Monte-Carlo à bord d’une Toyota Mirai
4.4 (88.33%) 12 votes