En Allemagne, le Land de Basse-Saxe vient de commander à Alstom 14 trains à hydrogène dont la mise en service est prévue pour fin 2020.

En parallèle, un contrat a été signé avec Linde, spécialiste des gaz industriels, qui mettra à disposition une station de ravitaillement. Nécessitant 10 millions d’euros d’investissement, celle-ci sera en partie financé par le gouvernement allemand qui apportera également 8 millions d’euros pour financer l’acquisition des trains. En termes de performances, les trains à hydrogène d’Alstom revendiquent 1000 km d’autonomie et une vitesse de pointe de 140 km/h.

Si l’utilisation de trains à hydrogène peut paraitre surprenante en France, où la quasi-totalité du réseau est électrique, certaines zones d’Europe utilisent toujours des locomotives diesel. En Allemagne, ce sont ainsi plus de 20.000 km de voies ferrées qui ne sont pas électrifiées. GNL ou hydrogène s’imposent ainsi comme des alternatives crédibles et peut-être moins coûteuses que l’électrification complète du réseau.

Alstom va livrer 14 trains à hydrogène en Allemagne
Notez cet article