Après les Pays-Bas et la Norvège, l’Allemagne sera t-elle le prochain pays européen à adopter des mesures drastiques à l’encontre des voitures thermiques ? Selon un membre du gouvernement, la vente des voitures essence et diesel devra être interdite à compter de 2030 pour que le pays puisse atteindre ses objectifs en matière de réduction de ses émissions de CO2.

S’il souhaite atteindre son objectif de réduire ses émissions de CO2 de 80 à 95 % en 2050 par rapport à 1990, le gouvernement allemand devra bannir la vente des voitures diesel et essence au plus tard en 2030 estime Rainer Baake, secrétaire d’Etat au Ministère de l’Economie allemand.

« Le fait est il n’y a eu aucune réduction des émissions de CO2 par les transports depuis 1990 » a souligné le secrétaire d’Etat. Car si les émissions individuelles des véhicules ont bien été réduites grâce aux différentes normes Euro, cette diminution ne permet pas de compenser l’augmentation constante du parc automobile allemand. D’après le ministère de l’environnement,  le secteur du transport représente un cinquième de la pollution par le dioxyde de carbone du pays.

« Pour que les objectifs puissent être respectés, les ventes de voitures neuves diesel et essence devraient cesser d’ici 15 ans », a indiqué Rainer Baake, « Nous ne disposons pas des réponses pour réduire les émissions de camions en ce moment, mais nous avons des réponses pour les voitures » a-t-il ajouté, faisant notamment référence aux voitures électriques qui bénéficient depuis quelques semaines d’une aide à l’acquisition de 4000 euros en Allemagne.

Une décision qui n’est sans doute pas du goût des constructeurs allemands qui continuent à investir massivement dans les technologies essence et diesel…

Allemagne : les voitures essence et diesel bannies à partir de 2030 ?
5 (100%) 1 vote[s]