A Genève, le SUV électrique U5 d’Aiways fait ses premiers pas en Europe ou sa commercialisation pour début 2020.

Si elles ont déjà énormément à faire sur leur propre marché, les marques chinoises lorgnent également sur le vieux continent. C’est le cas de Aiways qui présente à Genève son premier SUV électrique. Long de 4,680 mm, le U5 repose sur une motorisation de 140 kW et 315 Nm. Entrainant les roues avant, celle-ci-est associée à une batterie de 63 kWh autorisant jusqu’à 450 km d’autonomie en cycle NEDC.

A l’instar du Kona électrique ou du e-Niro, le Aiways U5 sera également proposé avec une « petite » batterie. Totalisant 36 kWh de capacité, celle-ci devrait autoriser 220 à 250 km d’autonomie en cycle WLTP et s’adressera principalement aux petits rouleurs.

A domicile, la voiture électrique d’Aiways peut se recharger en une nuit grâce à son chargeur embarqué de 6,6 kW et son connecteur Type 2. En courant continu (DC), pas d’indication quant à la puissance tolérée et au connecteur utilisé mais la promesse d’une recharge de 0 à 80 % en 30 minutes environ.

Lancement en Europe début 2020

Représentant une étape importante dans la jeune histoire du constructeur, la présentation du Aiways U5 initie l’offensive de la marque sur le Vieux Continent.

Souhaitant s’assurer une « entrée sans faute » sur le marché européen, Aiways prévoit l’ouverture d’un centre qui pilotera toutes les activités du constructeur en Europe. De quoi préparer l’arrivée de l’U5 dont la disponibilité est annoncée pour début 2020 sur les principaux marchés européens….

Aiways U5 : le SUV électrique chinois s’invite au salon de Genève
3.4 (68.42%) 19 votes