Bornes de recharge rapide : Electra bloque ses prix pour être bien placé


Alors que des concurrents font flamber leurs tarifs, Electra s’est engagé à maintenir son prix de 0,44 € le kWh jusqu’à la fin d’année.

Publicité

Si le coût d’une recharge à domicile augmente de manière raisonnable, grâce au bouclier tarifaire appliqué par l’État sur les tarifs réglementés, celui d’une recharge rapide sur une borne publique est en train de s’envoler chez plusieurs opérateurs. Allego et Tesla viennent ainsi d’annoncer de fortes hausses.

Ces entreprises répercutent l’envolée des prix de l’électricité, portés par la guerre en Ukraine. Le gouvernement a d’ailleurs indiqué que, sans le bouclier, la hausse prévue le 1er février 2023 n’aurait pas dû être de 15 %, mais de 120 %. Pour ces entreprises qui gèrent les bornes de recharge rapide, tout va dépendre de leur contrat avec leur fournisseur d’énergie.

À lire aussi La recharge rapide des voitures électriques va coûter plus cher

Le français Electra tire ainsi son épingle du jeu. Il fait savoir que ses prix n’évolueront pas jusqu’à la fin de l’année, car il « a anticipé et sécurisé sa fourniture d’énergie » pour 2022. Electra garde un prix de 0,44 € le kWh, avec des bornes dont la puissance en courant continu va jusqu’à 300 kW.

Electra est ainsi bien placé face à ses principaux concurrents. Avec les bornes Tesla ouvertes à tous, c’est maintenant 0,79 € le kWh. Et à partir du 7 octobre, chez Allego, ce sera 0,98 € le kWh sur une borne de plus de 50 kW. Intéressant donc… mais le réseau Electra est peu étendu dans l’Hexagone. Il se développe encore en douceur, avant un coup d’accélérateur d’ici quelques mois. Electra, qui a signé des accords avec Jardiland ou le groupe Accor, vise 300 points de recharge d’ici Noël.

Publicité


Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2022 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre