Pininfarina / Bollore / Bluecar

On se doutait que tout n’allait pas au mieux entre Bolloré et Pininfarina. La date annoncée pour la commercialisation de la Bluecar est passée depuis bien longtemps, et le silence des deux partenaires n’augurait rien de bon. C’est aujourd’hui officiel : c’est le divorce.

Les deux compagnies se sont mises d’accord pour une séparation à l’amiable. Pininfarina aura le droit jusqu’au 15 mars 2013 de revendre ses 50% de part dans la compagnie commune pour 10 millions d’euros. Après ce délai, si Pininfarina n’a pas trouvé d’acheteur, Bolloré pourra racheter les parts pour le même prix.



Mais toujours pas de détails sur la nouvelle date de commercialisation de la Bluecar. S’il n’est pas encore tout à fait exclu que Pininfarina assure la construction de celle-ci, cela ne semble plus être une très bonne solution. La Bluecar de série verra-t-elle le jour ?