Il ne s’agit pas de divination avec une boule de cristal ! Ce que propose la société munichoise Twaice créée il y a quelques mois, c’est, en fonction de différents paramètres d’utilisation de la voiture et de sa batterie, de calculer le déroulement futur du cycle de vie du pack embarqué.

Durée de vie sous influence

Comportement au volant, fréquence et puissance des recharges, régénérations complètes ou partielles, seuils et plafonds de mise sous tension privilégiés pour les recharges intermédiaires, température extérieure, type et qualité de fabrication des cellules, capacité de refroidissement du pack : les paramètres qui vont avoir un impact sur la durée de vie des batteries de traction pour véhicules électriques et hybrides rechargeables sont nombreux. On sait à peu près ce qu’il faut éviter ou adopter comme habitudes pour faire durer les cellules, mais sans connaître précisément l’influence sur leur longévité des différents traitements que subissent les cellules.

Jumeau numérique

La jeune et dynamique équipe de Twaice appuie le développement des différentes solutions qu’elle propose sur le concept de jumeau numérique. Avec l’intelligence artificielle, une telle représentation appliquée à une batterie intègre son histoire, analyse différentes données la concernant, pour créer des scénarios de simulation qui vont s’adapter aux évolutions des traitements subis. Pour exemple, si, en fonction des données à disposition, le système évalue qu’une batterie de traction ne pourra plus fonctionner de façon satisfaisante pour la mobilité dans 6 mois, alors qu’elle est en permanence soumise à des recharges complètes, le terme pourra être repoussé si 8 recharges sur 10 sont ensuite effectuées entre 25 et 80% de la capacité des cellules. Idem si l’on supprime les recharges rapides au profit de puissances plus faibles, que l’on se met systématiquement à utiliser le véhicule après la recharge, ou que l’on privilégie l’éco-conduite.

Du simple état actuel aux scénarios prédictifs

Pour justifier le développement de son application, Twaice indique que les systèmes actuels ne donnent qu’une image de l’état de la batterie au moment du contrôle, éventuellement cellule par cellule. Tout le travail de la startup consiste à voir plus loin, avec l’idée d’anticiper le vieillissement du pack et/ou de le retarder. Le scénario probable est calculé pour chacune des cellules, les données étant accessibles via le cloud. On peut imaginer l’effet positif d’un écran qui donnerait des pronostics en temps réel sur la durée de vie de la batterie, en intégrant immédiatement l’impact des dernières actions soumises au véhicule.

Autres applications

La solution développée par Twaice ne s’adresse pas qu’aux propriétaires particuliers de véhicules électriques. Il concerne aussi et surtout les gestionnaires de flottes de voitures, utilitaires et/ou poids lourds électriques afin de mettre en œuvre, par exemple, les meilleurs scénarios de recharge ou d’utilisation des véhicules. C’est aussi un outil qui peut aider à choisir ensuite entre différents modèles déjà essayés ou exploités avant de renouveler tout ou partie du parc. Pour les constructeurs, enfin, l’application peut aider à faire des choix d’architecture au niveau du pack de batterie. On imagine par exemple des simulations permettant de privilégier un système de refroidissement, un écart à respecter entre les éléments, etc.

Batteries : Twaice développe un soft pour en prédire le vieillissement
4.7 (93.33%) 18 votes