| Sur
19 janvier 2020 19:44

Aux Etats-Unis, la Tesla Model 3 pulvérise le marché premium

Par Michaël TORREGROSSA

Avec plus de 150.000 immatriculations réalisées sur le marché américain en 2019, la Tesla Model 3 domine largement un segment premium où les ventes des autres constructeurs sont en chute libre.

Rien ne va plus aux Etats-Unis depuis l’arrivée de la Tesla Model 3. Véritable « game changer » au sein d’un marché premium longtemps dominé par les marques allemandes et japonaises, la berline californienne a littéralement écrasé ses concurrentes.

Publié par le site WheelsJoint, le graphique ci-dessous témoigne de l’étendu des dégâts. Arrivée en mi-2017 sur le marché américain, la Tesla Model 3 n’a vraiment commencer à monter en puissance qu’en 2018, une fois résolus ses importants problèmes de production. Dès lors, les ventes ont grimpé en flèche. Sur la seule année 2019, le constructeur a immatriculé plus de 150.000 exemplaires de son modèle phare.

A l’inverse, toutes les autres marques ont reculé sur la même période. Après avoir longtemps dominé le marché américain, la BMW Serie 3 est en net recul depuis 2015. Déjà attaquée par la Model S, la berline allemande a pris un second choc avec l’arrivée de la Tesla Model 3. En seulement quatre ans, les ventes du modèle ont été divisées par trois, passant de près de quelque 140.000 à moins de 50.000 unités vendues. Idem pour la Mercedes Classe C dont les immatriculations ont reculé de -36 % au cours des deux dernières années.

Si certains diront, à juste titre, que d’autres facteurs peuvent justifier cet important recul du segment premium, l’impact lié à l’arrivée de la Model 3 peut difficilement être nié.

Modèle Evolution ventes US 2017 – 2019
BMW 4-Series – 53 %
Mercedes Classe-C – 37 %
Infiniti Q50 – 36 %
Acura TLX – 24 %
Audi A4/S4 – 23 %
Mercedes-Benz E-Class – 21 %
BMW 3 Series – 20 %
BMW 5-Series – 5 %
Lexus ES – 0,12 %

Le Tesla Model Y pour enfoncer le clou

Pour les marques premium, le cauchemar devrait se poursuivre en 2020. Attendu bien plus tôt que prévu, le Tesla Model Y risque lui aussi de faire très mal sur le segment du SUV compact premium. Un modèle qui pourrait même connaitre un succès encore plus retentissant que la Model 3 compte tenu de la popularité des SUV à l’échelle mondiale…

Basé sur la même plateforme que la Model 3, le Tesla Model Y entamera ses livraisons courant 2020 sur le marché américain

Michaël TORREGROSSA

Passionné de technologies et d’innovations, Michaël s'intéresse aux véhicules électriques et hybrides depuis de nombreuses années. Aujourd’hui, il élargit son spectre à l’ensemble des énergies alternatives (GNV, GPL, hydrogène, éthanol etc…) et à tous les enjeux liés à la mobilité.

Etiquettes : États-UnisTesla

Lire les commentaires

  • l'opposition Tesla vs les Allemandes n'est pas pertinente quand on regarde le marché global. Cet article est un panégyrique outrancier de la TM3; ce n'est jamais bien de forcer trop fort le trait, on perd en crédibilité.

  • Normal, ils sont quasi monopole, forcément, ils explosent le marché électrique, à mon avis, ça ne va pas durée longtemps quand les concurrences arrivent (ne me parlez pas les Mercedes EQ et co hors prix)

  • 150 000 model 3 venues aux US en 2019. Même volume qu'en 2018.
    Part de marché = 1% des VP ; la Même chose que la Zoe en France.
    Tous sauf une révolution...

  • Tesla redéfinit le haut de gamme par l'innovation. Il touche une population que le tableau de bord en ronce de noyer et le siège en cuir cousu main et ajusté au millimètre laisse de marbre, une population qui reste de marbre par rapport à la n-ième version d'une boite de vitesse à 8 rapports.
    La voiture autonome, le système d'information embarqué, la batterie longue durée sont des éléments très différentiateurs pour Tesla.

    D'ailleurs, pour ceux qui préfère la ronce de noyer ou le beau cuir, il y a les Audi et Jaguar.

  • "Déjà attaquée par la Model S"

    Ou est Tesla S dans la liste? Depuis son sommet en 2016, Tesla S a connu une forte baisse des ventes aux États-Unis. Ventes Tesla S en US, données de EV sales blog, 2019Q4 extrapolé par 2019Q1-Q3:

    2016 ; 29121 ; ref.
    2017 ; 27060 ; -7%
    2018:; 24781 ; -15%
    2019 ; ~13200 ; ~ -55%

    Avec model 3 Tesla est devenue une entreprise mono-produit.

    • Il manque la model X dans tes chiffres et inéluctablement la model 3 cannibalise les ventes de S . - laissons venir la model C de Chine avant de clamer Tesla mono produit ... automobile

    • Je trouve ça cool pour la planète. Des gens qui auraient pu s'acheter une grosse modèle S decident finalement de se contenter d'une modele 3. En matière de VE aussi, la sobriété est bienvenue.

  • En France la Dacia Sandero (62 826 ventes) pulvérise la Tesla Model 3 (6 455 exemplaires).
    Là au moins on compare à qualité de fabrication égale, quoi que je suis dur avec Dacia.

    Mais on pourrait faire le même titre avec la Peugeot 3008 (67 858 ventes), en fait n'importe quelle voiture "mainstream" pulvérise le premium.

  • Tesla est en train de tout dévorer. Après la TM3 viendra la TMY puis la compacte. L'avance de ce constructeur est telle qu'il aura bientôt de fait une situation de monopole ce qui n'est peut-être pas souhaitable. Il n'est que de voir le rendement énergétique d'une Model S face à la Porsche Taycan (et pourtant difficile de reprocher à Porsche sa paresse technologique) pour comprendre le retard qu'ont pris les constructeurs institutionnels. Et alors, quand Tesla va inonder le marché avec ses nouvelles batteries, économiques, écologiques, inusables, bon marché et légères pour une capacité supérieure, les autres n'ont qu'à bien se tenir.

    • ... pour désigner un tas de rouille façon "fuego" des années 80.
      Ca va faire mal à l'image de marque quand les modèles vendues en 2019 auront des trous de rouille dans les ailes.

      L'aveuglement des fanboys pour leur gourou est tellement naif, ils vont lui vendre leur maison pour allez crever sur Mars, ça fait un peu pitié.

Ce site utilise les cookies.