Vue avant de l’Aston Martin Rapide E

Version à batteries de la berline grand tourisme, l’Aston Martin Rapide E vient d’être révélée au salon de Shanghai.  

Que l’attente fut longue ! Suite au prototype d’octobre 2015, Aston Martin avait confirmé la production il y a presque 2 ans, en juin 2017.  Près de deux ans plus tard, la version de série de la Rapide E vient d’être présentée au Salon de Shanghai 2019.

Elle reprend les lignes de la grande britannique vieillissant plutôt bien, surtout dans le pack sportif AMR repris ici. On retrouve ainsi les bas de caisses, peints en bleu marine, mais tout de même des jantes spécifiques.

Puissance de Model S, autonomie de ZOE

Pour son arrivée sur le marché de l’électrique, la firme de Gaydon s’est associée à Williams Advanced Energy. La propulsion est assurée par deux moteurs électriques. Installés sur l’essieu arrière, ils délivrent 610 chevaux (445 kW) de puissance et 950 Nm de couple. On ignore le poids, mais c’est assez pour atteindre 100 km/h en 4 secondes, et de quoi flirter avec les 250 km/h.

Originalité de la Rapide E, les batteries 800 V ne sont pas logées dans le plancher, mais remplacent le V12 à l’avant. D’une capacité de 65 kWh, elle ne peuvent qu’assurer 320 kilomètres d’autonomie WLTP. C’est à peine plus qu’une ZOE et moins que l’e-208.

La recharge jusqu’à 100 kW permettrait de recouvrir 80% en 30 minutes, en 1h via chargeur 50 kW, et 3h via borne AC.

Limitée à 155 exemplaires

La Rapide E ne sera assemblée qu’à 155 exemplaires dans l’usine de St Athan, celle dédiée aux futurs électriques Lagonda et au SUV DBX. Le prix n’a pas été communiqué, mais il se murmure un tarif approchant les 400.000 euros pièces, soit le double d’une Rapide S. Les livraisons ne débuteront que fin 2019.

Pour Andy Palmer, le PDG d’Aston, cette Rapide E servira « à assurer le caractère et les capacités de hautes performances » des futurs modèles électriques de la marque.

Aston Martin révèle l’électrique Rapide E au Salon de Shanghai 2019
2.8 (56.67%) 6 votes