elon-musk

Elon Musk, le médiatique patron de Tesla Motors, a levé le voile sur les deux nouveautés dont il avait fait le teasing il y a quelques jours. Au programme : une transmission intégrale et le pilotage automatique.

Après des jours de teasing, voici enfin le temps de découvrir ces nouveautés du trublion de l’automobile : Tesla.



Deux moteurs pour une transmission intégrale

Le constructeur a donc annoncé la disponibilité d’une option « D », pour « double drive ». Grâce à un second moteur électrique (de 132 kg), situé à l’avant du véhicule, la Model S gagne donc une transmission intégrale. Cette option est disponible pour toutes les déclinaisons de la Model S : 60D, 85D et P85D. Pour cette dernière, la version « Performances », les chiffres deviennent hallucinants !

La P85D se permet d’afficher un 0 à 100km/h en 3,4s et une vitesse de pointe de 250 km/h, pour un couple de 930 Nm. La Model S devient ainsi la berline familiale 4 portes la plus rapide du monde avec ses performances dignes d’une supercar et ses 515 kW en version P85D (soit 700 ch).

Plus raisonnablement, Tesla promet que cette transmission intégrale est parfaite pour la conduite en montagne (sur neige notamment) et surtout que ces deux moteurs permettent d’améliorer l’autonomie de 16 km. La Model S P85D sera disponible à partir de décembre tandis qu’il faudra attendre jusqu’en janvier 2015 pour les versions 85D et 60D.

L’autopilotage

 


La deuxième annonce importante de Tesla cette nuit est l’arrivée d’un système de pilotage automatique. Il ne s’agit pas d’un système de conduite autonome mais plutôt d’un « pilote automatique » tel qu’on peut le connaître dans les avions par exemple : le conducteur peut à tout moment reprendre le contrôle de son véhicule.

Concrètement, ce système permet à la voiture de rouler sur autoroute en restant sur sa voie et en pouvant freiner en cas d’obstacle. La voiture est capable de changer de file d’un simple appui sur le clignotant, sans que le conducteur ne touche le volant. Elle peut aussi lire les panneaux de circulation et adapter sa vitesse en conséquence.



Au final, le constructeur présente surtout ce système d’autopilote comme une fonction de sécurité. Toutefois, Tesla prévoit également que la voiture puisse se garer toute seule dans votre garage… il ne manque plus que la recharge par induction et ce sera parfait ;-)

Tesla précise que toutes les Model S fabriquées ces 2 dernières semaines sont d’ores et déjà équipées des 12 capteurs nécessaires à cette fonctionnalité. Avec une simple mise à jour logicielle, les propriétaires pourraient donc se voir dotés de ce système de pilotage automatique.

Et les tarifs ?

L’un des objectifs de Tesla est de monter en gamme et de faire grimper la facture moyenne. Ainsi, la transmission intégrale devrait être facturée $4.000 pour les versions 60D et 85D tandis qu’elle devrait coûter $14.000 pour la version P85D. L’autopilote quant à lui devrait faire partie du « pack technologique », une option déjà existante et facturée $4.250.

Démonstration

Voici une vidéo qui permet de se rendre compte, si vous comprenez l’anglais, de l’accélération de la voiture mais surtout de la fonction de pilotage automatique.

Voici une interview d’Elon Musk (en anglais) qui détaille ces nouveautés :

Et vous, que pensez-vous de ces deux améliorations sur la Model S ? Indispensables ou futiles ?

Crédits photos : TheVerge, Tesla Motor