Les 24 heures de Saint Jo

À Saint-Martin Boulogne (ville jouxtant Boulogne-sur-Mer), le Lycée Saint-Joseph organise depuis 10 ans une course de voitures électriques, échelle 1/10 ème. Ces voitures sont conçues par des étudiants de 16 à 20 ans dans le cadre de leurs études techniques STI2D.

En 2002, la première course avec quatre voitures est lancée pour une course de 6 heures. Plus tard, en 2007, les organisateurs passent à une course de 24 heures : les 24 heures de Saint Jo. En 2012, les 24 heures de Saint Jo intègrent la technologie pile à combustible Hydrogène, très prometteuse.



La dernière édition 2012 a réuni plus de 2 500 personnes, participants, spectateurs et organisateurs. Réunir autant de monde autour de la voiture électrique, dont au moins 1 500 jeunes de moins de 25 ans, c’est un évènement unique en France !

Découvrez les 24 heures de Saint Jo, en regardant cette interview de Daniel Kern et Thierry Maison, les deux professeurs à l’origine de cette idée :

Découvrez l’ambiance du départ et de la course dans les photos ci-dessous. Nous entendions un léger bip sonore régulier durant la course, c’est le signal du passage des voitures sur l’antenne RFID de comptage au sol. En effet, chaque voiture intègre une puce RFID. Les chronos sont réalisés et diffusé en temps réel sur des écrans, comme aux 24 heures du Mans !

24h de Saint Jo

Ambiance des stands en plein « rush » :

En début de cette vidéo, vous apercevrez le système de chronométrage RFID et le logiciel d’affichage vidéo des chronos en temps réel.

Les voitures

Voiture électrique à batteries

Le châssis et les jantes sont entièrement réalisés par les étudiants, avec la conception de la voiture et intégration des différents éléments, avec logiciel Solidworks. Puis les éléments sont réalisés et intégrés en réel. Les accus lithium sont des 6 200 mah en 7, 2 V. Ceux-ci permettent de rouler environ 1h30. Le moteur est un moteur brushless 7,2 V x 320 w.



Une voiture électrique des 24 heures de Saint Jo

Voiture électrique pile à combustible Hydrogène

La voiture électrique pile à combustible Hydrogène utilise une pile à combustible Horizon Fuel Cell. Cette société fournis une gamme complète pour les voitures à échelle 1/10 ème : pile à combustible de 30 W (H-CELL 2.0), réservoirs de stockage solide d’hydrogène (Hydrostick) et système d’électrolyse et de remplissage des réservoirs (Hydrofill) .

Cette pile à combustible est couplée à une batterie au lithium (mode prolongateur d’autonomie). L’hydrogène est entièrement produit par électrolyse de l’eau. L’objectif est d’utiliser de l’électricité en provenance d’énergies renouvelables, comme des panneaux solaires.

éléments pile à combustible aux 24h de Saint Jo

La pile à combustible, en prolongateur de la batterie, apporte un gain d’autonomie de 40 % par rapport à la même voiture électrique fonctionnant avec une seule batterie.(50 contre 35 minutes), malgré un surpoids de 750 g de pile à combustible + réservoir.

Les voitures aux 24h de Saint Jo

Lors des 24 heures de Saint Jo, un village développement durable est organisé avec 39 exposants. Le thème des conférences cette année : Energies & véhicules du Futur.

À noter la présence de Pragma Industries, une des rares PME françaises présente sur la pile à combustible Hydrogène échelle 1/10 et kits éducatifs. Ils sont venu avec un démonstrateur commercial assez époustouflant (plus d’infos) :

Pragma Industries

Votre blog préféré, Automobile Propre, était également présent sur l’événement en partenariat de l’association Formula H2.

Des essais de voitures électriques

En 2012, il a pu être organisé pour la première fois des essais en voiture électrique, échelle 1. Toyoya était présent avec ses voitures électriques : Auris et Prius Hybride, Renault avec une Twizy et une Kangoo ZE , Peugeot avec une 3008 Diesel Hybride 4 et Peugeot Ion, ainsi qu’une Mia.

Essais électriques aux 24h de Saint-Jo

Les 24 heures de Saint Jo 2012 étaient parrainés par Philippe Vasseur, Président de la CCI Région Nord de France, ancien ministre de l’Agriculture, très engagé dans le développement durable. Phillipe Vasseur est le fondateur et président du Forum mondial de l’économie responsable (World Forum Lille). À ses côtés, se trouve la marraine de l’épreuve 2012 : Madame Claire Lefranc – VanRyssel, vice présidente de la CCI Côte d’Opal.

Pour rappel, le parrain des 24 heures de Saint Jo 2011 était monsieur Frédéric Cuiviller Député-Maire de Boulogne-sur-Mer. Il est aujourd’hui l’actuel Ministre des Transport. J’espère qu’il suivra l’avenir de la filière automobile électrique française, avec autant d’attention que les 24 heures de Saint Jo, dont il est un fan de la première heure.

Retrouvez tous les détails de la compétition sur : www.24hdestjo.com, avec le blog de l’édition 2012. Je vous conseille la lecture de leur magazine mensuel « Le Mag 24 » où tout est décrit, avec le déroulement sur toute l’année.

Bonus : si vous voulez voir une démonstration d’une course « drift » de voitures électriques. Elle était organisée par une association, en partenariat avec les 24 heures de Saint Jo, à l’extérieur du circuit.