Disponible en motorisation hybride depuis 2013, la Lexus IS bénéficie d’un petit dépoussiérage à mi-carrière pour mieux s’imposer face à ses rivales allemandes.

De discrets changements esthétiques

Pour qui ne connait pas l’IS sur le bout des doigts, les changements sont loin d’être flagrants sur cette nouvelle mouture.

Si l’IS avait été largement revue en 2013, les modifications esthétiques de cette version 2017 sont beaucoup plus subtiles et même parfois difficiles à percevoir, et cela même en mettant les deux véhicules côte à côte comme dans les plans coupés ci-dessous. Légèrement revue, la calandre accueille de nouvelles optiques, plus adoucies, des entrées élargies et une petite évolution de la calandre trapézoïdale propre à la marque.

A l’arrière, une nouvelle signature lumineuse fait son apparition tandis que le profil arbore un style beaucoup plus effilé.

Intérieur : ambiance « Omotenashi »

Cherchant à cultiver son« omotenashi », le sens de l’hospitalité dans la culture japonaise, Lexus fait légèrement évoluer l’intérieur avec une console centrale plus étroite, l’intégration de nouveaux matériaux et un système multimédia plus confortable avec un écran passant de 7 à 10.3 pouces (à partir du 3ème niveau de finition) pour un meilleur affichage des indications, notamment grâce aux écrans divisés.

Côté ambiance sonore, l’IS 300h fait évoluer son système Pionneer, qui passe de 10 à 12 hauts parleurs, et offre un système Mark Levinson avec 15 haut-parleurs sur les versions F Sport. C’est ce dernier que nous avons pu essayer et il faut avouer qu’il ne nous a pas transcendés. Pour le coup, le système JBL que nous avions pu tester sur le Toyota C-HR était bien meilleur.

En termes d’habitabilité, l’IS 300h fait un peu moins bien que ses concurrentes allemandes avec un coffre limité à 450 litres en raison de la présence du pack batteries sous le plancher.

De l’hybride sinon rien

Alors que le constructeur réalise aujourd’hui 99 % de ses ventes françaises en hybride, cette technologie est l’unique motorisation proposée sur la gamme IS.

Une motorisation qui n’a pas évolué à l’occasion de ce restylage, cette nouvelle IS300h reprenant un système « full hybrid »à propulsion. Celui-ci se compose d’un moteur essence 2.5 l de 181 chevaux associé à un moteur électrique de 143 chevaux offrant 223 chevaux de puissance cumulée et jusqu’à 300 Nm de couple, le tout piloté par une boite CVT à six rapports.

Equipements : cap sur la sécurité

S’il ne fallait retenir qu’une seule chose, c’est l’équipement de sécurité, largement revu à la hausse sur cette nouvelle IS avec le système Lexus Safety System + désormais disponible  sur tous les niveaux de finition.

Concrètement, celui-ci comprend la sécurité pré-collision, le régulateur adaptatif, l’alerte de franchissement de ligne, la lecture des panneaux de signalisation et la gestion automatique des feux de route. A ces équipements s’ajoutent la surveillance de pression des pneus, la moniteur d’angle mort, l’avertisseur de circulation arrière et un nouveau système d’éclairage DEL revendiquant 10 % d’intensité lumineuse en  plus que les précédentes optiques.

Pour une meilleure protection des piétons, la nouvelle IS se voit également équipée d’un capot actif. Celui-ci repose sur un système de capteur intégré au bouclier avant qui, en cas de collision, déclenche le soulèvement du capot sur 70 mm pour lui permettre de mieux se déformer lors du choc et de limiter les dommages de l’impact.

Au volant de l’IS 300h

Si Lexus n’a pas fait évoluer son système hybride, il apporté quelques modifications aux suspensions et à la direction pour rendre son IS encore plus confortable. Et il est vrai que la berline japonaise reste très agréable à conduire, que ce soit en ville ou sur route. Les habitués du système hybride Toyota sauront apprécier le passage en mode électrique, activé automatiquement à basse vitesse ou lorsque le bouton « EV » est enclenché manuellement.

En conduite sportive, c’est autre chose… Même, si l’excellente insonorisation de l’IS tend à réduire le désagrément, la  boite CVT a toujours tendance à mouliner lors des fortes accélérations.

A l’usage, le système Drive Mode Select permet d’adapter le fonctionnement de la motorisation hybride à son mode de conduite. Au total, Lexus propose cinq niveaux sélectionnables via la console centrale. Aux modes Eco, normal et Sport proposés sur toutes les versions viennent s’ajouter les modes Sport et Sport+ sur les modèles dotés de l’AVS, la suspension variable adaptative. Nouveauté de cette IS 2017 : l’ajout d’une nouvelle option qui permet de configurer ses préférences à un mode personnalisé.

Quant à la consommation, sur les 4.3 litres NEDC annoncés par le constructeur, nous avons terminé notre court essai (150 km) avec une moyenne de 5,7 l/100km au compteur sur un trajet majoritairement extra-urbain.

A partir de 40.490 euros

Disponible en six niveaux de finitions en version VP et en deux niveaux en business, la Lexus IS 300h échappe au malus grâce à ses 97 g CO2/km sans pour autant pouvoir profiter du bonus accordé aux hybrides, supprimé depuis le 1er janvier 2017.

Côté tarifs, Lexus parvient à modérer le surcoût malgré la hausse importante du niveau d’équipements avec un prix de départ fixé à 40.490 €. On pourra même aller en dessous des 40.000 euros en retirant le pack Safety System. Mais, pour seulement 1000 euros d’économie, il serait bien dommage de s’en priver.

Côté LOA, Lexus met également en avant une offre à 399 €/mois sans condition de reprise avec un premier loyer de 2850 € et un engagement sur 48 mois/40.000 km.

Les professionnels en ligne de mire

Professions libérales et entreprises… avec cette nouvelle IS 300h, Lexus cherche essentiellement à séduire les professionnels avec deux finitions dédiés. Il faut dire que la berline hybride a de quoi séduire avec une exonération partielle de TVS, une carte grise gratuite ou à moitié prix dans la plupart des régions et un coût carburant réduit. Seul inconvénient : une récupération de TVA sur l’essence qui reste plafonnée à 10 % en 2017 et qui donne toujours un bel avantage fiscal aux berlines diesel allemandes.

Nouvelle IS 300h – Les tarifs 2017

VersionCo2 (en g/km)Prix
Lexus IS 300H9740 490 €
Lexus IS 300H BUSINESS9741 490 €
Lexus IS 300H PACK10142 190 €
Lexus IS 300H PACK BUSINESS10144 090 €
Lexus IS 300H LUXE10149 490 €
Lexus IS 300H F SPORT10749 490 €
Lexus IS 300H EXECUTIVE10756 690 €
Lexus IS 300H F SPORT EXECUTIVE10759 990 €

En savoir plus :